L'arrière boutique Alsacienne

L'arrière boutique Alsaciene séparateur

« Retour à l'édito

Recette du petit boudin en pâte enroulé, autrement appelé Bretzel

Pour ma première recette sur ce blog, je vais réaliser  le « symbole » de l’Alsace : des bretzels.

Alors attention, j’aime bien cuisiner mais je ne suis pas une « super cuisinière ». Donc si je peux le faire, c’est que c’est à la portée de tout le monde. Et puis j’aime bien expérimenter donc bien souvent les recettes que je vous proposerai seront des premières pour moi.

Bref revenons à nos moutons… ou plutôt à nos bretzels (oui je sais vous l’avez vu venir).

 

Pour cette recette, vous aurez besoin de faire une pâte et un bain :

Pour la pâte :

  • 500g de farine
  • 2 cc de sel fin
  • 1 sachet de levure boulangère instantanée
  • 150g d’eau
  • 150g de lait
  • 40g de beurre

Pour le bain :

  • 1 litre d’eau
  • 2 cc de sel fin
  • 50g de bicarbonate de sodium

 

Personnellement j’ai fait la recette sur 2 jours.

 

Jour 1.

On commence par mélanger tous les ingrédients au robot ou à la main. Pour cela j’ai eu l’aide de mon Lutin de 2 ans qui versait les ingrédients l’un après l’autre dans le saladier. Bon il faut avouer que le transfert de la farine du doseur au saladier ne s’est pas fait sans dommage…

Bref, continuons.  Au début j’ai mélangé à la cuillère en bois et quand ça a commencé à être plus difficile j’ai pétri à la main. J’ai expliqué au Lutin qu’il pouvait m’aider à pétrir mais bizarrement il est parti en courant pour jouer avec ses voitures… il faut dire que mon Lutin n’aime pas avoir les mains sales !

Une fois la pâte homogène, on la laisse gonfler dans un endroit tiède pendant une bonne vingtaine de minutes avec un tissu sur le saladier.

Ensuite on prélève des morceaux de pâte que l’on roule pour en faire un boudin d’une quarantaine de centimètres et du diamètre d’un petit doigt. Puis, étape la plus compliquée à mes yeux, on façonne le boudin en forme de bretzel en croisant les extrémités vers l’intérieur (hummm… c’est assez abstrait comme concept… à l’écrit ça passe pas… enfin vous voyez à quoi ressemble un bretzel ! Alors faites pareil !)

Pour finir j’ai posé mes bretzels sur du papier cuisson, direction le frigo pour la nuit (voire un peu plus puisque ma « nuit » a duré 24h). Cette étape permet à la pâte de durcir en refroidissant et rendra le bain du lendemain plus facile (certain les mettent même au congélateur mais pour ma part j’ai pas testé donc si vous êtes courageux vous pouvez tenter le coup et me dire ce que ça a donné en commentaire).

Et voila, le premier jour est terminé, ce n'était pas sorcier, mais maintenant dodo !

 

Jour 2.

On prépare le bain avec l’eau, le sel et le bicarbonate que l’on fait bouillir. Puis on va tremper nos bretzels dans ce bain bouillonnant (d’où l’intérêt d’avoir des bretzels qui sortent du frigo et qui sont par conséquence plus durs et plus faciles à manipuler). Les bretzels devront rester dans le bain pendant quelques secondes à quelques dizaines de secondes.

Ensuite on les sort et on peut immédiatement les disposer sur une plaque de four huilée et les parsemer de gros sel ou autre (moi je préfère avec du pavot).

Et pour finir on fait cuire à 200° pendant 15-20 minutes ou un peu plus en fonction de la couleur qu’on souhaite leur donner.

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous conseille de les consommer rapidement car les bretzels sèchent assez vite (en même temps, si vous êtes comme nous, ils n'auront pas le temps de sécher). La prochaine fois j’en ferai plus et j’en mettrai une partie au congélateur pour les sortir en temps voulu.

 

Et voila ! Une recette toute simple et rapide !



Publié le 23 nov. 13

Auteur : Audrey
Dans : Recette