L'arrière boutique Alsacienne

L'arrière boutique Alsaciene séparateur

« Retour à l'édito

Recette des manalas... meneles... manneles ? Bref appelez ça comme vous voulez !

Coucou ami lecteur gourmand, pour la Saint Nicolas j’ai voulu m’attaquer à THE SYMBOL (yes I am bilingual)… le… ha oui mais bon on va l’appeler comment celui-là… je vois déjà les conflits Haut-Rhin/Bas-Rhin pour l’appellation de ce truc… pfff on m’avait pas dit que ça serait si compliqué d’écrire un article qui plus est une recette… Bref je tranche, je me suis attaquée au Bonhomme ! Quoi t’as toujours pas compris ?!! Le mannala du 68 ou le mennele du 67 ! Quoi un seul N et pas 2, quoi ça s’écrit pas comme ça ?!!

Bref oui je l’ai fait, j’ai osé. Premièrement parce que ça fait plaisir de faire soi-même les pâtisseries qu’on trouve à la boulangerie du coin de la rue et deuxièmement parce que plus d’un euro le Bonhomme (et vu ma consommation de Bonshommes à cette période de l’année… n’y voyez aucun sous-entendu ambigu !) ça fait du bien au porte-monnaie.

Donc nous y voilà, je décide de me lancer (après 2 semaines d’intenses hésitations). Et bien évidemment en mère de famille pas organisée je décide de le faire au moins bon moment de la journée avec un timing hyper serré. Et là, pour tout te dire ami lecteur, je me suis sentie comme les candidats du « Meilleur Pâtissier » sur M6 : après lecture de la recette, une vague de stress s’est emparée de moi, comment allais-je faire pour respecter toutes les étapes, les temps de repos de la pâte et pour réussir à façonner des Bonshommes dignes de ce nom pour les soumettre au jugement des jurés les plus exigeants à savoir mon Cher et Tendre et mon Lutin

 

Alors, à vos marques, prêt, pâtissez !

 

ingredients recette manala, menele

Pour réaliser des Bonshommes il vous faudra :

  • 500g de farine
  • 100g de sucre semoule
  • 100g de beurre
  • 25g de levure boulangère (la fraiche pas celle en sachet !)
  • 2 œufs entiers (+ 1 jaune facultatif)
  • 200g de lait
  • 5g de sel fin

 

 

 

Pour commencer il faut réaliser un levain. Pour cela, on verse dans un récipient la moitié du lait que l’on a préalablement fait tiédir. On délaie ensuite au fouet la levure. Et pour finir on ajoute 100g de farine et on mélange bien.

levain pour preparation manala, menele

Ce levain est ensuite couvert d’un linge propre et mis de côté 20 minutes dans un endroit à environ 25°C.

Pendant ce temps on peut préparer tranquillement la suite. Là le Lutin intrigué a voulu m’aider. J’ai fait fondre le beurre dans une casserole (sans le faire bouillir). J’ai donc demandé à mon Lutin de verser le lait avec le beurre fondu, mais quel lait… puisqu’il avait tout bu… Bref on a ajouté le lait, le sucre semoule et le sel en mélangeant bien puis on a laissé tiédir.

preparation manala, menele

Cette préparation a ensuite été ajoutée au levain (qui avait bien levé, en même temps c’est tout ce qu’on lui demande). Pour cela j’ai mélangé avec une cuillère en bois.

Ensuite il a fallu rajouter  les 2 œufs et le restant de farine. Et c’est là qu’on se dit « Chéri, je sais ce que tu pourras m’offrir à Noël : un robot qui mélange tout seul ! ». Et oui car contrairement aux candidats du Meilleur Pâtissier je ne suis pas super bien équipée moi… Donc là on remonte ses manches, on enlève ses bagues et c’est parti pour minimum 15 minutes de pétrissage (ça se mérite des Bonshommes j’vous l’dis). Donc petits conseils : mettez tous vos ingrédients dans un saladier bien ouvert, ne faites pas comme moi avec mon petit saladier et ses bords qui remontent bien haut et qui ne laissent pas de place aux mains et surtout ne désespérez pas. J’ai voulu, à plusieurs reprises, laisser tomber parce que la pâte était collante, trop élastique et que j’en avais partout sur les mains, sous les ongles, entre les doigts ; mais franchement au bout de 15 minutes (MINIMUM !) on arrive presque à faire une boule. J’ai persévéré encore quelques minutes et j’ai remis ma pâte dans mon petit saladier avec un torchon au-dessus pour laisser lever pendant 30 minutes.

preparation pate a manala, menele

30 minutes c’est ce qu’il faut pour se laver les mains correctement et se masser les avants bras pour récupérer de cette difficile épreuve…

L’étape suivante doit être bien respectée, sinon tu risques d’avoir les mêmes problèmes que moi, on verra ça ensemble tout à l’heure. Il faut former des petits cylindres de 3 cm de diamètre et de 15 cm de longueur, alors à vos doubles décimètres ! Moi je l’ai fait façon free style, du coup mes Bonshommes sont eux aussi free style. J’ai ensuite incisé les boudins pour faire les jambes, les bras et la tête. Mais finalement on peut aussi leur donner la forme que l’on veut.

forme manala, menele avec dimensions

J’oubliais, si tu veux des Bonhommes aux pépites de chocolat ou aux raisins, moi j’ai incorporé les pépites au moment de la formation du boudin. Comme ça je garde des Bonhommes natures et pour les plus gourmands il y a ceux aux pépites de chocolat.

Les Bonhommes sont ensuite posés sur une tôle bien beurrée. Si tu veux que tes Bonhommes soient brillants tu peux les badigeonner de jaune d’œuf. Ensuite on les laisse tranquille pendant 20 minutes avant de les faire cuire. Celui en haut à droite c'est Lutin qui l'a décoré et les bizarres en bas c'est ceux du Cher et Tendre... oui il y a un alien je sais...

alignement de manala, menele crus

Et hop au four pour 25 minutes à thermostat 5/6.

Et là, tel un candidat du Meilleur Pâtissier j’étais collée à mon four à observer le drame qui était en train de se produire. N’ayant pas respecté les dimensions des boudins, mes Bonshommes étaient en train de fusionner dans le four ! Horreur !!! J’ai pris un couteau pour les défusionner mais ils portaient tous les stigmates de mon irresponsabilité… Qu’allaient dire les hommes de la maison ? Serai-je toujours là la semaine prochaine pour l’épreuve des bredeles (ou bredalas, je sais je sais, pour ça aussi le Haut Rhin et le Bas Rhin ne sont pas d’accord).

Pleine d’angoisse j’ai sorti mes Bonshommes pour les faire refroidir sous les critiques de mon Cher et Tendre qui me faisait remarquer que quand on n’a pas le compas dans l’œil on prend une règle sinon on obtient des Bonshommes obèses.

manala, menele apres cuisson

N’ayant pas mis de jaune d’œuf pour les rendre brillant je voulais leur faire un glaçage au sucre, mais bizarrement je n’ai pas eu le temps car les hommes les ont dévoré tels quel ! Ca valait la peine de critiquer l’apprentie pâtissière que je suis.

Maintenant je vais essayer de te donner objectivement mon avis sur mes Bonshommes. Mes gros Bonshommes obèses étaient assez moelleux  mais ils n’arrivent pas à la cheville des Bonshommes du boulanger. Mais bon, ça fait vraiment plaisir de les faire soi-même et de faire un super goûter maison avec le Lutin. Mon boulanger n’a donc pas de soucis à se faire, je continuerai à lui rendre régulièrement visite pour manger ses Bonshommes (rhooo arrête je te vois sourire parce que ma phrase prête à confusion…) !

Mes Bonshommes hors normes :

manala, menele, mannala, mennele

Et sinon pour ceux qui ont suivi et qui se demandent si j’ai réussi à tenir mon timing… on a mangé des pâtes à 20h30… je maintiens, je suis une mère de famille pas organisée.

Les Bonshommes du Cher et Tendre... différents...

manala, menele, mannala, mennele



Publié le 06 déc. 13

Auteur : Audrey
Dans : Recette